Home - VIS Vatican - Réception du VIS - Contactez-nous - Calendrier VIS

Le Vatican Information Service (VIS) est un service d'information de la Salle-de-Presse du Saint-Siège. Il propose des informations sur le Magistère et l'activité pastorale du Saint-Père et de la Curie Romaine... []

dernières 5 nouvelles

VISnews  Twitter Go to YouTube

lundi 9 février 2004

L'ETAT SOIT GARANTIR LES DROITS DE LA FAMILLE


CITE DU VATICAN, 7 FEV 2004 (VIS). Hier, Mgr.Celestino Migliore, Observateur permanent du Saint-Siège près les Nations-Unies, est intervenu à l'occasion du dixième anniversaire de l'Année internationale de la Famille, dans le cadre de la XLII session de la Comission du Développement social. Il a rappelé "la mission primordiale" de la famille au sein de la société, affirmant notamment qu'elle est "le premier lieu de l'intégration sociale, puisqu'elle constitue la première cellule de la société ainsi que son fondement".

"Pour le Saint-Siège -a ajouté Mgr.Migliore-, la famille est une institution naturelle fondée sur le mariage, union intime et complémentaire d'un homme et d'une femme, qui en tant que telle possède des droits propres et inaliénables. Bien plus qu'une simple unité juridique, sociologique ou économique, la famille constitue une communauté d'amour et de solidarité. C'est pour cela qu'elle est particulièrement apte à réaliser l'intégration de tous les membres qui la composent, qu'ils soient jeunes, âgés ou handicapés. On peut donc aisément affirmer qu'une famille ainsi conçue pourrait servir de modèle d'intégration sociale à plus vaste échelle".

Puis il a souligné que le monde actuel lance des défis notables aux familles, surtout dans les cas de "jeunes vivant dans des familles dites disfonctionnelles, caractérisées par des conflits, un contrôle parental inadéquat", la toxicomanie ou "de familles désavantagées... Ma Délégation -a-t-il ajouté- insiste sur l'urgence d'adopter des politiques familiales à la hauteur des exigences actuelles. Nous sommes convaincus que ces politiques constituent la manière éthique et concrète de résoudre les crises des sociétés et de garantir un avenir à la démocratie".

La société doit aider les familles, à souligné le Nonce, qui a cité Familiaris Consortio: "Les états ont la responsabilité de défendre la souveraineté de la famille car celle-ci constitue le noyau de la structure sociale. En définitive, défendre la souveraineté de la famille, c'est contribuer à la souveraineté des nations".
DELSS/FAMILLE/ONU:MIGLIORE VIS 20040209 (320)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Copyright © VIS - Vatican Information Service