Home - VIS Vatican - Réception du VIS - Contactez-nous - Calendrier VIS

Le Vatican Information Service (VIS) est un service d'information de la Salle-de-Presse du Saint-Siège. Il propose des informations sur le Magistère et l'activité pastorale du Saint-Père et de la Curie Romaine... []

dernières 5 nouvelles

VISnews  Twitter Go to YouTube

lundi 6 février 2006

ETRE DES PROPHETES DE JUSTICE ET DE PAIX


CITE DU VATICAN, 6 FEV 2006 (VIS). Le Pape a reçu ce matin le second groupe des prélats de la Conférence épiscopale de la République démocratique du Congo venus en visite Ad Limina, auxquels il a demandé d'emblée de transmettre à leurs communautés ses sentiments affectueux, invitées qu'elles sont "à se mobiliser avec tous les habitants du pays pour travailler à la paix et à la réconciliation, au lendemain d'années de guerre qui ont fait, spécialement dans votre région, des millions de victimes".

  "L'engagement pour la paix  -a-t-il ajouté- est un défi lancé à la mission évangélisatrice de l'évêque. Vos rapports quinquennaux décrivent les conditions difficiles dans lesquelles vous exercez votre ministère... En cette année que votre Eglise locale consacre à la bienheureuse Anuarite Nengapeta, je souhaite que l'impératif de la charité vous mobilise et que, par la sainteté de vos vies et par le dynamisme missionnaire qui vous anime, vous soyez vous-mêmes des prophètes de la justice et de la paix".

  "Il importe -a poursuivi Benoît XVI- que vous poursuiviez la tâche exigeante de l'enracinement de l'Évangile dans votre culture, en respectant les riches et authentiques valeurs africaines mais aussi en purifiant ces valeurs de tout ce qui pourrait les rendre incompatibles avec la vérité de l'Evangile... Edifier l'Eglise Famille de Dieu dans votre pays, comme ailleurs, est une tâche exigeante, mais je connais le dynamisme apostolique qui vous anime" a-t-il dit aux évêques congolais. Il est heureux que votre Conférence épiscopale "n'ait pas ménagé ses efforts pour ouvrir dans les cœurs et dans les consciences des chemins de réconciliation et de communion fraternelle".

  Evoquant ensuite la réconciliation nationale, le Saint-Père à dit souhaiter "que la campagne de sensibilisation mise en œuvre, en relation avec les responsables des autres confessions religieuses, afin de proposer à tous les citoyens une éducation civique, porte de bons fruits. L'Eglise est appelée à participer à cette œuvre, à la place qui lui revient et selon sa vocation propre... Pour cela, il importe de proposer aux responsables politiques du pays une formation spécifique. En approfondissant le riche patrimoine de la doctrine sociale de l'Eglise, ils pourront réfléchir à leur engagement au service du bien commun et en mesurer les exigences morales, pour travailler à la mise en place d'institutions justes, au service du renouvellement de la société".

  Benoît XVI a alors encouragé les pasteurs à "l'utilisation des moyens de communication sociale, en particulier la radio et la télévision..., pour limiter avant tout l'action des sectes qui utilisent abondamment les technologies nouvelles pour attirer et confondre les fidèles".

  Une autre priorité pastorale est pour le Saint-Père "l'évangélisation de la famille" ainsi que "les mouvements de personnes réfugiées ou déplacées, la pandémie du sida, mais aussi les mutations importantes de la société contemporaine, qui ont disloqué de nombreuses familles, fragilisant l'institution familiale". Il faut selon lui "encourager les catholiques à préserver et à promouvoir les valeurs fondamentales de la famille" et donner solidement préparer les époux.

  Le Pape a rendu "hommage à ceux et celles qui, dans des conditions extrêmes, ont choisi de rester auprès des populations éprouvées pour leur apporter l'assistance, le réconfort et le soutien spirituel nécessaires". Evoquant la condition de la jeunesse congolaise, Benoît XVI a rappelé la nécessité "de nourrir leur foi et leur espérance, en leur proposant une formation chrétienne solide. On pense en particulier -a-t-il précisé- aux initiatives pastorales destinées à permettre aux enfants de la rue et aux enfants soldats de se reconstruire humainement et spirituellement. J'appelle aussi les écoles catholiques, ainsi que toutes les personnes qui portent le souci de la formation et de l'éducation des jeunes, à leur donner les moyens de grandir dans la charité".

  "J'appelle aussi la Communauté internationale -a conclu le Pape-  à ne pas oublier l'Afrique, en poursuivant notamment des actions courageuses et déterminées pour consolider la stabilité politique et économique" de la République démocratique du Congo.
AL/REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE CONGO/...                         VIS 20060206 (650)


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Copyright © VIS - Vatican Information Service