Home - VIS Vatican - Réception du VIS - Contactez-nous - Calendrier VIS

Le Vatican Information Service (VIS) est un service d'information de la Salle-de-Presse du Saint-Siège. Il propose des informations sur le Magistère et l'activité pastorale du Saint-Père et de la Curie Romaine... []

dernières 5 nouvelles

VISnews  Twitter Go to YouTube

lundi 30 octobre 2006

TOLERANCE MAIS AUSSI AUTHENTIQUE LIBERTE RELIGIEUSE


CITE DU VATICAN, 28 OCT 2006 (VIS). Mgr.Celestino Migliore, Observateur permanent du Saint-Siège auprès des Nations Unies a prononcé un discours le 27 octobre lors de la 61ème session de cette assemblée chargée d'approfondir les problèmes liés à la promotion et la protection des droits de l'homme.

  L'archevêque a développé trois thèmes liés à cet argument : "la coexistence de religions et communautés religieuses, la propagation de religions, comprenant le problème délicat du prosélytisme et la relation entre liberté d'expression et religion". Il a rappelé qu'alors que l'on célèbre le XXV anniversaire de l'adoption de la Déclaration sur l'élimination de toutes formes d'intolérance et de discrimination basées sur la religion et les croyances, "dans de nombreuses parties du monde, un grand nombre de personnes et de communautés, surtout des minorités religieuses, manquent de liberté religieuse". 

  D'autre part, "l'intolérance religieuse dans certains pays est si forte qu'elle conduit à un degré alarmant de polarisation et de discrimination... Alors que la tolérance religieuse se limite à permettre ou accepter les croyances ou pratiques religieuses en désaccord des siennes, il est maintenant temps de dépasser ce type de tolérance religieuse et d'appliquer les principes d'une authentique liberté de religion".

  "La liberté religieuse est le droit de croire, de pratiquer le culte, d'être témoin de la foi que l'on propose… Cela comprend le droit de changer de religion et de s'associer librement avec d'autres pour mieux exprimer ses propres convictions religieuses… Historiquement, la tolérance a été un thème de dispute entre les croyants des différentes religions. Toutefois, nous sommes arrivés à un moment charnière de l'histoire qui exige encore plus de nous, avec entre autre l'engagement au dialogue interreligieux".

  Dans ce contexte, le nonce a parlé de "l'indispensable importance de la réciprocité, qui par sa nature même, est apte à assurer le libre exercice de la religion dans toutes les sociétés". Mgr. Migliore a fait observer que le Saint-Siège reste préoccupé pour les situations où "des limites sont posées à la pratique, l'observance et la diffusion de la religion" ainsi que pour "ces situations où la religion, ou la liberté de religion, est utilisée comme prétexte ou justification pour violer d'autres droits de l'homme".

  "D'autre part, il existe un cas récurrent d'intolérance quand les intérêts d'un groupe ou le pouvoir tente d'interdire aux communautés religieuses d'éclairer les consciences et de permettre ainsi aux personnes d'agir librement et avec responsabilité, selon les exigences authentiques de la justice. De même, ce serait un geste d'intolérance que les communautés religieuses soient dénigrées ou exclues du débat public…seulement parce qu'elles ne sont pas d'accord avec des options ou pratiques contraires à la dignité de l'homme". 

  "Dans notre monde changeant -a conclu le prélat- la religion est plus qu'une école de pensée et de conscience interne. Elle a le potentiel de nous unir les uns aux autres comme…membres de la famille humaine" et "nous ne devons pas sous-estimer son pouvoir, surtout au milieu d'un conflit ou de divisions…car elle peut permettre aux ennemis de se parler…et faire que les nations recherchent ensemble la paix".
DELSS/LIBERTE RELIGIEUSE/MIGLIORE                                  VIS 20061030 (510)


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Copyright © VIS - Vatican Information Service