Home - VIS Vatican - Réception du VIS - Contactez-nous - Calendrier VIS

Le Vatican Information Service (VIS) est un service d'information de la Salle-de-Presse du Saint-Siège. Il propose des informations sur le Magistère et l'activité pastorale du Saint-Père et de la Curie Romaine... []

dernières 5 nouvelles

VISnews  Twitter Go to YouTube

mercredi 21 novembre 2007

APHRATES LE SAGE PERSAN


CITE DU VATICAN, 21 NOV 2007 (VIS). Benoît XVI a consacré sa catéchèse de l'audience générale, tenue ce matin Place-St.Pierre en présence de 15.000 personnes, à Aphratès le Sage, une figure éminente de l'Eglise du IV siècle, époque à laquelle les communautés chrétiennes de la Syrie provenaient principalement du monde sémitique d'où était issue la Bible. Il s'agissait, a dit le Pape, d'un "christianisme dont la formulation théologique, qui n'était pas entrée en contact avec d'autres courants culturels, vivait dans une pensée autochtone...où l'ascétisme et diverses formes d'érémitisme jouaient un rôle important".

  Aphratès, a indiqué le Saint-Père, "provenait d'une communauté à la limite entre judaïsme et christianisme..., très liée à l'Eglise mère de Jérusalem et qui suivait la tradition judéo-chrétienne dont elle se sentait fille".

  C'est pourquoi, a-t-il ajouté, le sage Aphratès se définissait comme un "disciple de l'Ecriture, qu'il considérait comme son unique source d'inspiration". Dans ses oeuvres, il présente le salut "comme une thérapie et le Christ comme un médecin...et le péché comme une blessure que la pénitence seule peut soigner". Cet auteur a notamment traité de la prière mais aussi du Christ comme maître de la prière.

  Pour Aphratès, la vie chrétienne a pour axe l'imitation du Christ, et "l'humilité constitue l'une des vertus principales des disciples...car l'humilité appartient à la nature humaine, à l'homme que Dieu appelle à sa gloire.. En restant humble en tout le chrétien peut entrer en contact avec le Seigneur".

  Sa vision de l'homme et de son corps, a ajouté le Saint-Père, était positive car il les considérait appelés à la beauté, à la joie et à la lumière. Pour lui la foi rend possible une charité sincère qui s'exprime dans l'amour de Dieu et du prochain". La clef de la pensée d'Aphratès, a conclu Benoît XVI, est le jeûne conçu bien au delà de la privation d'aliment et comme une pratique de charité qui se prive de paroles vaines ou détestables, de colère, d'appât du gain.

  Benoît a finalement rappelé que selon le Sage persan, la prière se réalise "lorsque le Christ habite dans le coeur du chrétien et l'invite à s'engager concrètement en faveur du prochain.
AG/APHRATES/...                                         VIS 20071121 (360)


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Copyright © VIS - Vatican Information Service