Home - VIS Vatican - Réception du VIS - Contactez-nous - Calendrier VIS

Le Vatican Information Service (VIS) est un service d'information de la Salle-de-Presse du Saint-Siège. Il propose des informations sur le Magistère et l'activité pastorale du Saint-Père et de la Curie Romaine... []

dernières 5 nouvelles

VISnews  Twitter Go to YouTube

mardi 7 juin 2011

VEPRES EN LA CATHEDRALE

CITE DU VATICAN, 5 JUI 2011 (VIS). Vers 17 h Benoît XVI s'est rendu à la cathédrale de Zagreb pour des vêpres avec le clergé, les séminaristes et les religieux: Ce soir, a-t-il dit, "nous voulons faire mémoire avec dévotion et dans la prière du bienheureux Alojzije Stepinac, pasteur intrépide, exemple de zèle apostolique et de fermeté chrétienne, dont l'existence héroïque illumine encore aujourd'hui les fidèles des diocèses croates, soutenant la foi et la vie ecclésiale. Les mérites de cet évêque inoubliable dérivent essentiellement de sa foi. Dans sa vie, il a toujours été fidèle à Jésus, se conformant toujours à lui, au point de devenir une image vivante du Christ, dans sa souffrance aussi. C'est justement à cause de sa solide conscience chrétienne qu'il a su résister à tout totalitarisme, devenant au temps de la dictature nazie et fasciste le défenseur des juifs, des orthodoxes et de tous les persécutés, et puis, dans la période du communisme, avocat de ses fidèles, spécialement de tant de prêtres persécutés et tués. Oui, il est devenu avocat de Dieu sur cette terre, parce qu'il a défendu avec ténacité la vérité et le droit de l'homme de vivre avec Dieu... Le bienheureux Alojzije Stepinac, par son sacerdoce, par son épiscopat, par le sacrifice de sa vie, a dit un unique oui, uni à celui du Christ. Son martyre marque le sommet des violences perpétrées contre l'Église durant la terrible période de la persécution communiste. Les catholiques croates, en particulier le clergé, ont été l'objet de vexations et de brimades systématiques, qui visaient à détruire l'Eglise catholique, à commencer par sa plus haute autorité locale. Ce temps particulièrement dur a été caractérisé par une génération d'évêques, de prêtres et de religieux prêts à mourir pour ne pas trahir le Christ, l'Eglise et le Pape. La population a vu que ces prêtres n'ont jamais perdu la foi, l'espérance, la charité, et sont aussi restés toujours unis. Cette unité explique ce qui est humainement inexplicable: qu'un régime aussi dur n'ait pu soumettre l'Eglise".

  Aujourd'hui aussi, a poursuivi le Saint-Père à l'adresse de l'épiscopat, "l'Eglise en Croatie est appelée à être unie pour affronter les défis d'un contexte social en mutation, en déterminant avec une audace missionnaire les voies nouvelles de l'évangélisation, spécialement au service des jeunes générations... Il est important qu'évêques et prêtres œuvrent au service de la réconciliation entre les chrétiens divisés et entre les chrétiens et les musulmans, suivant la trace du Christ qui est notre paix. Ne manquez pas de présenter aux prêtres de claires orientations spirituelles, doctrinales et pastorales. La communauté ecclésiale, en effet, présente en son sein de légitimes diversités, toutefois elle ne peut pas rendre un témoignage fidèle au Seigneur si ce n'est dans la communion de ses membres. Cela requiert de votre part le service de la vigilance, à offrir dans le dialogue et avec grand amour, mais aussi avec clarté et fermeté". Pour le Cardinal Stepinac, un des plus maux majeurs de notre temps est la médiocrité en matière de foi. "L'enseignement moral de l'Eglise, aujourd'hui souvent non compris, ne peut être séparé de l'Evangile. Il incombe vraiment aux pasteurs de le proposer avec autorité aux fidèles, pour les aider à évaluer leurs responsabilités personnelles, l'harmonie entre leurs décisions et les exigences de la foi".

  S'adressant ensuite aux membres du clergé, il a dit connaître "l'importance et la multiplicité de leurs tâches, à une période où le manque de prêtres commence à se faire fortement sentir. Je vous exhorte à ne pas perdre votre âme, à rester vigilants dans la prière et dans la vie spirituelle pour accomplir avec fruit votre ministère : enseigner, sanctifier et guider tous ceux qui sont confiés à vos soins. Accueillez avec magnanimité celui qui frappe à la porte de votre cœur... Persévérez dans la communion avec votre évêque et dans la collaboration réciproque. Nourrissez votre engagement aux sources de l'Ecriture, des sacrements, de la louange constante de Dieu, ouverts et dociles à l'action de l'Esprit. Vous serez ainsi des agents efficaces de la nouvelle évangélisation, que vous êtes appelés à réaliser de concert avec les laïcs, de façon coordonnée et sans confusion entre ce qui dépend du ministère ordonné et ce qui appartient au sacerdoce universel des baptisés. Ayez également à cœur les vocations sacerdotales". Puis il a dit aux personnes consacrées que l'Eglise attend beaucoup d'elles: "Dieu soit toujours votre unique richesse. Laissez-vous modeler par lui, pour rendre visible à l'homme d'aujourd'hui, assoiffé de valeurs véritables, la sainteté, la vérité, l'amour du Père céleste". Et aux jeunes qui se préparent au sacerdoce ou à la vie consacrée, le Pape a recommandé d'avoir un cœur toujours prêt. "Puisse le témoignage héroïque du bienheureux Alojzije Stepinac inspirer un renouveau des vocations parmi les jeunes croates!". Après les vêpres, il s'est recueilli sur la tombe du Cardinal Stepinac.
PV-CROATIE/                                                         VIS 20110606 (820)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Copyright © VIS - Vatican Information Service