Home - VIS Vatican - Réception du VIS - Contactez-nous - Calendrier VIS

Le Vatican Information Service (VIS) est un service d'information de la Salle-de-Presse du Saint-Siège. Il propose des informations sur le Magistère et l'activité pastorale du Saint-Père et de la Curie Romaine... []

dernières 5 nouvelles

VISnews  Twitter Go to YouTube

lundi 17 juin 2013

REUNION ANNUELLE DE LA FONDATION POPULORUM PROGRESSIO

Ci du Vatican, 15 juin 2013 (VIS). Le Conseil d'administration de la Fondation Populorum Progressio se réunira du 18 au 21 juin à Arequipa (Pérou) pour délibérer, comme chaque année, sur le financement de projets en faveur des communautés indigènes, métisses et afro-américaines paysannes d'Amérique latine et des Caraïbes. Depuis son institution en 1992, la fondation relève du Conseil pontifical Cor Unum. Les membres du Conseil sont: le Cardinal Robert Sarah, Président ex oficio, Mgr.Edmundo Luis Flavio Abastoflor Montero, Archevêque de La Paz (Bolivie) et Président du Conseil d'administration, Mgr.Antonio Arregui Yarza, Archevêque de Guayaquil (Equateur) et Vice-président, Mgr.Oscar Urbina Ortega, Archevêque de Villavicencio (Colombie), Mgr.Murilo Sebastião Ramos Krieger, Archevêque de San Salvador de Bahia (Brésil), Mgr.Javier Augusto Del Rio Alba, Archevêque d'Arequipa (Pérou), et Mgr.Segundo Tejado Muñoz, représentant de Cor Unum.

Il s'agit de la première réunion du Conseil sous le pontificat du Pape François qui a parlé très clairement d'une "Eglise pauvre et pour les pauvres" qui vit le pouvoir comme un humble service, attentif aux périphéries, aux villages, aux derniers, riche de sa seule charité qui lui vient d'En-Haut. Les membres de la Fondation espèrent que ces paroles serviront de référence pour les décisions à venir. Les premiers bénéficiaires de la Fondation, en particulier les communautés indigènes et paysannes, courent le danger de devenir les périphéries humaines sur un continent qui connaît une phase de développement économique importante, mais qui est caractérisé par de grandes inégalités sociales qui pénalisent surtout ces couches de la population qui restent en marge du développement. C'est pourquoi, tous les membres du Conseil souhaitent organiser, l'an prochain, une réunion à Rome, afin de pouvoir recevoir directement du Saint-Père des indications et orientations sur les perspectives de la Fondation.

Cette année 222 projets ont été présentés de la part de 18 pays, en particulier la Colombie, le Brésil, le Pérou et l'Equateur. Ils se caractérisent par une approche largement participative des communautés locales à toutes les phases du travail, de l'idée à sa réalisation en cas d'approbation. De telles initiatives serviront à répondre aux besoins dans différents secteurs: la production (agriculture et élevage, artisanat, micro-entreprises); les infrastructures communautaires (eau potable, latrines, salons communautaires); l'éducation (formation, équipement scolaire, publications), la santé (campagnes de prévention, équipement médical pour dispensaires)et la construction (centres éducatifs et centres de soin). La Conférence épiscopale italienne fait partie des plus grands soutiens de cette Fondation, en plus de quelques fidèles et autres fondations

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Copyright © VIS - Vatican Information Service