Home - VIS Vatican - Réception du VIS - Contactez-nous - Calendrier VIS

Le Vatican Information Service (VIS) est un service d'information de la Salle-de-Presse du Saint-Siège. Il propose des informations sur le Magistère et l'activité pastorale du Saint-Père et de la Curie Romaine... []

dernières 5 nouvelles

VISnews  Twitter Go to YouTube

mercredi 13 novembre 2013

LE BAPTEME POUR LA VIE

Cité du Vatican, 13 novembre 2013 (VIS). Durant l'audience générale tenue ce matin Place St.Pierre en présence de 45.000 fidèles, le Pape François a poursuivi sa présentation du Credo, dans lequel figure la seule référence à un des sacrements, le baptême, pour le pardon des péchés. Le baptême, a-t-il dit, "est la porte de la foi et de la vie chrétienne... La mission de l'Eglise est l'évangélisation et le pardon des péchés par le biais du sacrement baptismal". En professant un seul baptême, "nous affirmons notre identité de fils de Dieu... Le baptême est lié à notre foi dans la rémission des péchés. La confession est une sorte de second baptême renvoyant et renforçant le premier. C'est pourquoi le jour de notre baptême marque le début d'un chemin de conversion qui dure toute la vie, continuellement soutenu par le sacrement de pénitence. Lorsque nous nous confessons, c'est à Jésus que nous demandons pardon...et ce pardon rénove notre baptême. La confession n'est pas une torture mais la joie de renouveler notre baptême". Puis le Saint-Père a insisté sur l'unicité du baptême, un mot "qui signifie immersion, une immersion spirituelle dans la mort du Christ, afin de ressusciter avec lui comme créature nouvelle. Il s'agit d'une régénération née de l'eau et de l'Esprit sans lequel personne ne peut accéder au Royaume. Il s'agit d'une illumination aussi car le Christ nous comble de sa grâce en chassant les ténèbres du péché. Fort de ce don, le baptisé est appelé a devenir à son tour lumière pour les autres, en particulier pour nos frères plongés dans les ténèbres et privés d'une lueur d'espoir dans leur vie". Il est revenu sur la question de connaître la date de notre baptême et demandé que ceux qui l'ignorent s'emploient à la rechercher, puisqu'à l'instar de la date de naissance à la vie elle marque notre naissance à la foi.

Ensuite il a abordé la rémission des péchés par le baptême,"le péché originel comme tous les personnels... Avec ce sacrement, qui efface les peines du péché, s'ouvre la porte à une vie nouvelle libérée du poids du passé, resplendissante de la beauté et de la bonté du Royaume. Tel est la puissante intervention de la miséricorde de Dieu dans nos vies, en vue de notre salut. Ceci dit, cette intervention salvatrice n'enlève rien à la faiblesse de la nature humaine, ni n'efface la responsabilité de l'homme et la nécessité qu'il a de demander pardon chaque fois qu'il pèche. "Alors qu'on ne saurait être baptisé deux fois, trois ou quatre, nous sommes en mesure de retrouver la grâce du baptême chaque fois que nous nous confessons. Dans son immense bonté, le Seigneur ne refuse son pardon à personne... Le baptême ouvre donc la porte de l'Eglise, et lorsque cette porte se referme quelque peu à cause de nos erreurs, la confession permet de la rouvrir complètement, comme un renouvellement baptismal. Allons donc joyeux dans la lumière du Seigneur. Cette vie doit être vécue dans la joie de Jésus-Christ et dans sa grâce".

Après la catéchèse, le Pape François a tout particulièrement salué les familles des 19 italiens, presque tous militaires, ayant péri il y a dix ans dans l'attentat de Nassiriya (Irak).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Copyright © VIS - Vatican Information Service