Home - VIS Vatican - Réception du VIS - Contactez-nous - Calendrier VIS

Le Vatican Information Service (VIS) est un service d'information de la Salle-de-Presse du Saint-Siège. Il propose des informations sur le Magistère et l'activité pastorale du Saint-Père et de la Curie Romaine... []

dernières 5 nouvelles

VISnews  Twitter Go to YouTube

lundi 26 novembre 2007

SERVIR, NON DOMINER


CITE DU VATICAN, 24 NOV 2007 (VIS). Benoît XVI a tenu ce matin en la basilique vaticane son deuxième consistoire ordinaire public pour la création de 23 Cardinaux. Après le salut liturgique, le Saint-Père a lu la formule de création et prononcé les noms des élus. Cardinal Leonardo Sandri, Préfet de la Congrégation pour les Eglises orientales, s'est adressé au Pape pour le remercier au nom de tous.

  Après la liturgie de la Parole, le Saint-Père a prononcé l'homélie:
  
  "L'ancien Presbyterium de l'Evêque de Rome revit dans le Collège des Cardinaux, qui l'assistaient lorsqu'il accomplissait ses fonctions pastorales et liturgiques dans les différentes églises, et ce pour le bon accomplissement des tâches liées à son ministère apostolique".

  "Les temps ont changé et la grande famille des disciples du Christ est aujourd'hui disséminée sur tous les continents... Elle parle presque toutes les langues du monde et compte des peuples de toutes cultures. La diversité des membres du Sacré Collège, géographique comme culturelle, reflète cette croissance providentielle et souligne aussi la mutation des exigences pastorales auxquelles le Pape doit répondre".

  Benoît XVI a ensuite rappelé à chacun des Cardinaux qu'il "représente un membre du Corps mystique du Christ qu'est l'Eglise diffuse de par le monde". Parlant des communautés qui leurs sont confiées, il a dit "penser de manière spéciale à celles qui sont les plus éprouvées par la souffrance, les difficultés et les problèmes" et plus particulièrement "aux chères communautés chrétiennes d'Irak".

  Les chrétiens d'Irak, a-t-il poursuivi, "subissent les dramatiques conséquences d'un conflit qui perdure, et ils vivent quotidiennement dans une situation politique particulièrement fragile et délicate". Le Pape a expliqué qu'en faisant entrer SB Emmanuel III Delly, Patriarche de l'Eglise chaldéenne, dans le Collège cardinalice , il avait voulu exprimer "concrètement sa solidarité spirituelle et son affection" à ces populations et "affirmer concrètement celle de l'Eglise toute entière pour les chrétiens de cette terre aimée, mais aussi inviter à invoquer du Dieu de Miséricorde en faveur de la réconciliation et d'une paix tant souhaitée".

  Commentant l'Evangile de Marc qui rapporte comment "l'ambition poussait les fils de Zébédée à revendiquer les meilleures places dans le royaume messianique", le Saint-Père a rappelé que "tout vrai disciple du Christ peut aspirer à une seule chose, partager sa passion sans revendiquer une récompense. Le chrétien est appelé à assumer la condition de serviteur à la suite du Christ, en donnant sa vie pour les autres de manière gratuite et désintéressée".

  "Ce n'est pas la recherche du pouvoir et du succès -a précisé le Pape- mais l'humble don de soi pour le bien de l'Eglise qui doit caractériser chacun de nos gestes et de nos mots. En effet, l'authentique grandeur chrétienne ne consiste pas à dominer mais à servir".

  "Vous êtes des apôtres de Dieu qui est Amour et des témoins de l'espérance évangélique. C'est ce que le peuple chrétien attend de vous", a conclu le Saint-Père. "Le Christ vous demande de professer devant les hommes sa vérité, d'embrasser et de partager sa cause, d'accomplir tout cela...avec l'humilité intérieure qui est le fruit de la coopération avec la grâce de Dieu".

  L'homélie a été suivie de la profession de foi des nouveaux Cardinaux récitée devant le Peuple de Dieu et le serment de fidélité et d'obéissance au Pape et à ses successeurs.

  Par ordre de création, les nouveaux Cardinaux ont alors reçu du Saint-Père la barrette rouge et leur titre (église titulaire ou diaconie), comme marque de la sollicitude pastorale du Pape pour Rome.

  Ensuite, le Saint-Père a remis à chaque élu la bulle d'assignation de son titre cardinalice, lui donnant le baiser de paix, que les Cardinaux se sont également échangé.

  La cérémonie s'est achevée par la prière des fidèles, le Pater Noster et la bénédiction conclusive du Saint-Père.
BXVI-CONSISTOIRE/.../...                                              VIS 20071124 (630)


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Copyright © VIS - Vatican Information Service