Home - VIS Vatican - Réception du VIS - Contactez-nous - Calendrier VIS

Le Vatican Information Service (VIS) est un service d'information de la Salle-de-Presse du Saint-Siège. Il propose des informations sur le Magistère et l'activité pastorale du Saint-Père et de la Curie Romaine... []

dernières 5 nouvelles

VISnews  Twitter Go to YouTube

samedi 5 juin 2010

COOPERATION OECUMENIQUE

CITE DU VATICAN, 5 JUI 2010 (VIS). Ce midi, Benoît XVI s'est rendu auprès de SB Chrysostomos III, saluant à travers l'Archevêque de Chypre, son Saint Synode, ainsi que tous les prêtres, les diacres, les moines, les religieuses et les fidèles de l'Eglise orthodoxe. Cette Eglise nationale et autonome a toujours joué un grand rôle dans la vie de l'île. Elle paya un lourd tribu lors de la guerre d'indépendance. En 1825 les évêques et une grande partie du clergé furent massacrés par les turcs qui les suspectaient d'appuyer la révolte grecque. Sous la domination britannique (1878 - 1958), elle milita pour l'indépendance et en 1960 son archevêque devint le Président du nouvel état. A la suite de l'invasion turque de 1974, un tiers de la population (170.000 personnes) devinrent réfugiés dans leur propre pays tandis que la Turquie installait en zone nord 160.000 colons turcs. Dans la partie occupée de l'île, plus de 500 édifices orthodoxes ont été détruits ou profanés. L'Eglise orthodoxe chypriote, qui est depuis 1948 membre du Conseil mondial des Eglises, est très active dans le dialogue oecuménique et inter-religieux au Proche Orient et en Europe. A Chypre se trouve le siège du Conseil des Eglises proche orientales. Le Saint-Père a été accueilli par l'Archevêque Chrysostomos, qui l'a accompagné dans sa cathédrale puis devant le monument commémoratif de SB Mákarios III. Après quoi Benoît XVI a prononcé un discours, saluant d'emblée l'hospitalité de l'Eglise orthodoxe et la fraternité dont témoignent la visite romaine de Chrystomos II en 2007 et la réunion théologique de Paphos en 2009.   

  Puisse l'Esprit Saint, a dit le Pape, "guider et raffermir cet engagement hautement ecclésial pour la restauration d'une communion pleine et visible entre les Eglises orientales et occidentales, une communion qui doit être vécue dans la fidélité à l'Evangile et à la tradition apostolique, dans le respect des traditions propres à l'orient et à l'occident, et dans l'ouverture à la diversité des dons par lesquels l'Esprit fait croître l'Eglise dans l'unité, la sainteté et la paix". Puis il a dit que cet esprit de fraternité et de communion s'est également manifestée par l'aide de l'Eglise de Chypre aux sinistrés du séisme de L'Aquila (Italie). "Dans ce même esprit, je vous rejoins dans la prière pour qu'avec l'aide de Dieu, tous les habitants de Chypre aient la sagesse et la force nécessaires de travailler ensemble à un juste règlement des problèmes encore sans solution, pour rechercher la paix et la réconciliation, et pour construire à l'intention des générations futures une société caractérisée par le respect des droits de tous, y compris les droits inaliénables à la liberté de conscience et de culte".

  "Chypre est traditionnellement considérée comme une partie de la Terre Sainte, et la situation de conflit permanent au Moyen Orient doit préoccuper tous les disciples du Christ. Personne ne peut rester indifférent aux multiples besoins des chrétiens de cette région en conflit, afin que ces anciennes Eglises puissent vivre dans la paix et dans la prospérité. Les communautés chrétiennes de Chypre peuvent devenir un espace très propice à la coopération œcuménique, par sa prière et son engagement solidaire pour la paix, la réconciliation et la stabilité de ces régions bénies par la présence du Prince de la Paix au cours de sa vie terrestre". Après cette intervention, le Saint-Père a visité le musée archiépiscopal des icônes et déjeuné avec SB Chrysostomos II.
PV-CHYPRE/                                                 VIS 20100605 (570)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Copyright © VIS - Vatican Information Service