Home - VIS Vatican - Réception du VIS - Contactez-nous - Calendrier VIS

Le Vatican Information Service (VIS) est un service d'information de la Salle-de-Presse du Saint-Siège. Il propose des informations sur le Magistère et l'activité pastorale du Saint-Père et de la Curie Romaine... []

dernières 5 nouvelles

VISnews  Twitter Go to YouTube

jeudi 26 septembre 2013

COMMEMORATION DE "PACEM IN TERRIS"

Cité du Vatican, 26 septembre 2013 (VIS). Ce matin près la Salle de Presse du Saint-Siège, le Cardinal Peter Kodwo Appiah Turkson, Président du Conseil pontifical Iustitia et Pax, assisté du Secrétaire Mgr.Mario Toso et de l'Official M.Vittorio Alberti, a présenté les journées (2,3 et 4 octobre) de commémoration de la célèbre encyclique de Jean XXIII (1963). Pacem in Terris, a d'emblée affirmé Mgr.Toso, a permis aux croyants et aux non croyants de s'engager ensemble sur d'importantes questions sociales et politiques, "avec une capacité de vision et de proposition véritablement universelle". Ce cinquantenaire doit permettre une réflexion sur l'actualité du contenu de l'encyclique et l'application des enseignements qu'elle porte en matière de droits et de bien commun, car c'est là, a dit le Cardinal Turkson, "que se joue la paix entre les états et la coexistence pacifique entre les peuples. Pour atteindre la paix, Jean XXIII s'écarta des théories pour en appeler directement à l'homme et à sa dignité".

Ces trois journées aborderont trois thèmes: Les institutions politiques et les politiques globales tendant à l'établissement de la paix, incluant la réforme des Nations-Unies; les urgences découlant de la globalisation qui nécessitent un nouveau mode de coopération internationale; le règlement en commun de la question du chômage, la relance mondiale de l'emploi et la promotion des droits de l'homme. Le Cardinal a alors précisé que les organisateurs ont désiré que des experts viennent expliquer (le 3) la nature, les objectifs et le fonctionnement de grandes organisations régionales comme le Conseil de l'Europe, L'Union Africaine, La Ligue Arabe, l'Organisation des Etats américains ou l'Organisation pour le dialogue et la coopération en Asie. Ces exposés seront accompagnés par ceux de représentants de l'Eglise, qui évoqueront ses propres institutions ecclésiales, nationales et continentales. Le lendemain 4 octobre, sera consacré aux "nouvelles frontières de la paix", c'est à dire une actualisation de Pacem in Terris qui tienne compte de la nette différence entre le contexte actuel et celui d'il y a un demi siècle. La conflictualité est aujourd'hui plus latente du fait qu'il n'existe plus les deux blocs de la Guerre Froide. Ainsi les enjeux sont-ils parfois plus périlleux et la recherche de la paix plus compliquée. "La liberté religieuse et plus particulièrement les persécutions contre les chrétiens, la crise économique mondiale et plus encore la crise morale, le défi de l'éducation y compris dans l'information, la lutte pour l'accès aux ressources naturelles, l'utilisation déviée de la biologie qui menace la dignité humaine, la course aux armements et la sécurité mondiale".

Il a alors insisté sur le volet éducation, qui sera abordé tant au niveau de la formation qu'à celui de l'expérience. Le 2 octobre une soixantaine de recteurs et enseignants d'universités catholiques traiteront notamment de la formation des nouvelles générations devant s'engager en politique. Or pour être complète, l'éducation doit se fonder sur l'expérience, et Jean XXIII avait déjà insisté sur ce point crucial dans son encyclique Mater et Magistra. C'est pourquoi il a été décidé d'exposer l'expérience d'organisations régionales pour permettre de connaître et méditer leurs méthodes de promotion de la paix et de la coopération. Le Cardinal Turkson a conclu sa présentation en expliquant que le corollaire de ces journées sera la présentation d'un volume d'études collectif intitulé "Le concept de paix".

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Copyright © VIS - Vatican Information Service