Home - VIS Vatican - Réception du VIS - Contactez-nous - Calendrier VIS

Le Vatican Information Service (VIS) est un service d'information de la Salle-de-Presse du Saint-Siège. Il propose des informations sur le Magistère et l'activité pastorale du Saint-Père et de la Curie Romaine... []

dernières 5 nouvelles

VISnews  Twitter Go to YouTube

lundi 19 avril 2004

TRAFIC D'ETRES HUMAINS


CITE DU VATICAN, 19 AVR 2004 (VIS). La Salle-de-Presse du Saint-Siège a publié ce jour l'intervention faite le 8 avril par Mgr.Silvano Tomasi, Observateur permanent du Saint-Siège près les Organisations des Nations-Unies à Genève, lors de la 60 session de la Commission des Droits de l'Homme (Genève: 15 mars - 23 avril).

"Le vaste et croissant phénomène de la mobilité humaine touche actuellement des dizaines de millions de personnes, et il intéresse directement autant les pays d'origine, de passage ou d'arrivée. Ces masses en mouvement sont des acteurs de la globalisation et du développement par leur apport culturel, le travail qu'elles apportent et les revenus qu'elles renvoient chez elles". Mais les vrais problèmes arrivent lorsque la présence de migrants "dans un pays et dans un nouveau milieu relève d'expulsions ou de conflits…avec notamment le trafic d'êtres humains".

"Parmi les diverses violations des droits du migrant, le trafic d'êtres humain est certainement le pire", a ajouté Mgr.Tomasi. "Il touche un million de personnes en déplacement chaque année au-delà des frontières de leurs pays d'origine et comprend divers types d'exploitation des enfants, d'hommes ou de femmes, qui sont soumis à l'esclavage ou au travail forcé, à des abus sexuels ou à la mendicité, toutes situations qui atteignent à la dignité que Dieu a donné, outre que tout cela alimente la corruption et la criminalité organisée. Le trafic des êtres humains est devenue une industrie rapportant des milliards de dollars".

Ensuite, Mgr.Tomasi a évoqué l'action des organismes internationaux, qui combattent ces situations, rappelant la nécéssité malgré ce, de "mécanismes régionaux et de législations nationales en vue d'éradiquer cette plaie". Le représentant du Saint-Siège a également réclamé la garantie d'une "concrète protection des victimes", suggérant de "faciliter les permis de résidence provisoire de manière à aider ces personnes à collaborer avec la justice, avant même d'envisager une éventuelle intégration dans la société d'accueil".
DELSS/DROITS MIGRANT/GENEVE:TOMASI VIS 20040419 (320)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Copyright © VIS - Vatican Information Service