Home - VIS Vatican - Réception du VIS - Contactez-nous - Calendrier VIS

Le Vatican Information Service (VIS) est un service d'information de la Salle-de-Presse du Saint-Siège. Il propose des informations sur le Magistère et l'activité pastorale du Saint-Père et de la Curie Romaine... []

dernières 5 nouvelles

VISnews  Twitter Go to YouTube

lundi 3 octobre 2005

VIVRE LA FORCE DE L'EUCHARISTIE

CITE DU VATICAN, 2 OCT 2005 (VIS). A 9 h 30' en la Basilique vaticane, Benoît XVI a présidé la messe solennelle d'ouverture de la XI assemblée générale ordinaire du Synode des Evêques, dont le thème est "L'Eucharistie, source et sommet de la vie et de la mission de l'Eglise". La messe a été concélébrée par 55 cardinaux, 7 patriarches, 59 archevêques, 123 évêques, 81 prêtres.

A l'homélie, le Saint-Père a commenté la lecture du jour tirée du prophète Isaïe et l'extrait évangélique proposant l'image biblique de la vigne. "Dieu nous attend... En cette heure précisément...où nous inaugurons le Synode sur l'Eucharistie, il vient à notre rencontre, il vient à ma rencontre. Trouvera-t-il une réponse? Ou arrive-t-il avec nous ce qui se passe avec la vigne, à propos de laquelle Dieu dit à Isaïe: 'Il attendait de beaux raisins et elle donna des raisins sauvages'? Notre vie chrétienne n'est-elle donc pas plus souvent du vinaigre que du vin? Commisération sur nous-même, conflit, indifférence?".

Puis le Pape a rappelé que "le bon raisin que Dieu attendait aurait dû consister dans la justice et dans la rectitude. Le raisin sauvage, c'est en revanche la violence, le sang répandu et l'oppression, qui font gémir les peuples sous le joug de l'injustice. Dans l'Evangile...la vigne produit du bon raisin, mais les vignerons le gardent pour eux... Nous les hommes, auxquels la création est pour ainsi dire confiée en gestion, nous l'usurpons. Nous voulons en être les propriétaires au premier chef et tous seuls. Nous voulons posséder le monde et notre propre vie de manière illimitée. Dieu nous est une entrave. Ou bien on Le réduit à une simple phrase pieuse ou bien Il est nié totalement, mis au ban de la vie publique, au point de perdre toute signification".

"La tolérance, qui admet pour ainsi dire Dieu comme une opinion privée, mais lui refuse le domaine public, la réalité du monde et de notre vie, n'est pas tolérance, mais hypocrisie. Mais là où l'homme se fait le seul propriétaire du monde et propriétaire de lui-même, la justice ne peut pas exister. Là, ne peut dominer que l'arbitraire du pouvoir et des intérêts".

Benoît XVI a ensuite dit que le "jugement annoncé par le Seigneur Jésus se réfère surtout à la destruction de Jérusalem en 70. Mais -a-t-il ajouté- la menace de jugement nous concerne nous aussi, l'Eglise en Europe, l'Europe et l'Occident en général... Le Seigneur crie jusque à nos oreilles les paroles qu'il adresse dans l'Apocalypse à l'Eglise d'Ephèse: 'Si tu ne te repens, je vais venir à toi pour changer ton candélabre de son rang'. A nous aussi, la lumière peut être enlevée... 'Aide-nous à nous convertir!'. Donne à chacun de nous la grâce d'un véritable renouvellement! Ne permets pas que la lumière qui est parmi de nous s'éteigne!".

"C'est alors que se pose à nous cette question: N'y a-t-il aucune promesse, aucune parole de réconfort dans la lecture du jour et dans l'extrait de l'Evangile?... Non. La promesse existe et elle constitue le dernier mot, le mot essentiel...: 'Je suis la vigne, vous, les sarments. Celui qui demeure en moi, et moi en lui, celui-là porte beaucoup de fruit'". C'est "la fin dernière et véritable de l'histoire de la vigne de Dieu. Dieu ne faillit pas, et à la fin, il remporte la victoire. L'amour sort vainqueur".

"Ces paraboles débouchent finalement sur le mystère de l'Eucharistie, dans laquelle le Seigneur nous donne le pain de la vie et le vin de son amour et nous invite à la fête de l'amour éternel... Si nous lui demeurons unis, nous porterons du fruit nous aussi, alors, nous aussi, nous ne produirons plus le vinaigre de l'autosuffisance, du mécontentement de Dieu et de sa création, mais le bon vin de la joie de Dieu et de l'amour du prochain".

En conclusion, le Saint-Père a invoqué la grâce divine afin que durant les trois semaines du Synode "nous ne disions pas seulement de belles choses à propos de l'Eucharistie, mais surtout que nous vivions de sa force".
SE/VIVRE:EUCHARISTIE/... VIS 20051003 (680)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Copyright © VIS - Vatican Information Service