Home - VIS Vatican - Réception du VIS - Contactez-nous - Calendrier VIS

Le Vatican Information Service (VIS) est un service d'information de la Salle-de-Presse du Saint-Siège. Il propose des informations sur le Magistère et l'activité pastorale du Saint-Père et de la Curie Romaine... []

dernières 5 nouvelles

VISnews  Twitter Go to YouTube

lundi 25 octobre 2010

MESSAGE AU PEUPLE DE DIEU

CITE DU VATICAN, 23 OCT 2010 (VIS). Hier après-midi, au cours de la quatorzième Congrégation générale, les Pères synodaux ont approuvé le Message final  de l'Assemblée spéciale pour le Moyen Orient du Synode des évêques. En voici de larges extraits:

I. L'EGLISE AU MOYEN ORIENT, COMMUNION ET TEMOIGNAGE AU LONG DE L'HISTOIRE, CHEMINEMENT DE LA FOI EN ORIENT



  "En Orient est née la première communauté chrétienne. De l'Orient partirent les apôtres après la Pentecôte pour évangéliser le monde entier... Nous nous trouvons aujourd'hui à un tournant historique. Dieu, qui nous a donné la foi dans notre Orient, depuis 2.000 ans, nous appelle à persévérer avec courage, assiduité et force à porter le message du Christ et à témoigner de son Evangile qui est un Evangile d'amour et de paix... Nous sommes aujourd'hui confrontés à de nombreux défis... Ce que le Christ nous demande, c'est d'accepter notre foi et de la vivre en tout domaine de la vie. Ce qu'il demande à nos Eglises c'est de renforcer la communion dans chaque Eglise sui iuris et entre les Eglises catholiques de diverses traditions, de faire tout notre possible dans la prière et la charité pour atteindre l'unité de tous les chrétiens".

  "Nous avons exploré ce qui concerne la situation sociale et la sécurité dans tous nos pays du Moyen-Orient. Nous avons eu conscience de l'impact du conflit israélo-palestinien sur toute la région, surtout sur le peuple palestinien, qui souffre des conséquences de l'occupation israélienne, du manque de liberté de mouvement, du mur de séparation et des barrières militaires, des prisonniers politiques, de la démolition des maisons, de la perturbation de la vie socio-économique et de milliers de réfugiés. Nous avons aussi réfléchi sur la souffrance et l'insécurité dans lesquelles vivent les israéliens. Nous avons médité sur la situation de la ville sainte de Jérusalem. Nous sommes préoccupés des initiatives unilatérales qui risquent de changer sa démographie et son statut. Face à tout cela, nous voyons qu'une paix juste et définitive est l'unique moyen de salut pour tous, pour le bien de la région et de ses peuples".

  "Nous avons réfléchi, dans nos réunions et nos prières, aux souffrances sanglantes du peuple irakien. Nous avons fait mémoire des chrétiens assassinés en Irak, des souffrances permanentes de l'Eglise de l'Irak et de ses fils déplacés et dispersés de par le monde, qui portent avec eux les soucis de leur terre et de leur patrie. Les Pères synodaux ont exprimé leur solidarité avec le peuple et les Églises en Irak et ont exprimé le vœu que les émigrés, forcés à quitter leur pays, puissent trouver là où ils arrivent les secours nécessaires, afin de pouvoir retourner dans leurs pays et y vivre en sécurité... Notre mission, basée sur notre foi et notre devoir envers nos patries, nous oblige à contribuer à la construction de nos pays avec tous les citoyens, musulmans, juifs et chrétiens".

II. COMMUNION ET TEMOIGNAGE ENTRE EGLISES CATHOLIQUES ORIENTALES

  "Nous vous saluons, chrétiens du Moyen-Orient, et nous vous remercions pour tout ce que vous avez réalisé dans vos familles et vos sociétés, dans vos Eglises et vos pays. Nous saluons votre persévérance dans les difficultés, les peines et les angoisses...Vous les souffrants dans votre corps, votre âme et votre esprit, les opprimés, les expatriés, les persécutés, les prisonniers et les détenus, nous vous portons dans nos prières. Unissez vos souffrances à celles du Christ Rédempteur, et cherchez dans sa croix la patience et la force. Par le mérite de vos souffrances, vous obtenez pour le monde l'amour miséricordieux de Dieu. Nous saluons chacune de nos familles chrétiennes, en...nous nous adressant d'une manière spéciale aux femmes... Nous vous rendons hommage, car vous protégez la vie humaine depuis son début, lui offrant soin et affection. Dieu vous a donné une sensibilité particulière pour tout ce qui se rapporte à l'éducation, au travail humanitaire et à la vie apostolique. Nous rendons grâce à Dieu pour vos activités et nous aspirons à ce que vous exerciez une plus grande responsabilité dans la vie publique... Jeunes gens et jeunes filles,...vous êtes l'avenir de nos Eglises, de nos communautés, de nos pays, leur potentiel et leur force rénovatrice. Faites le projet de votre vie sous le regard aimant du Christ. Soyez des citoyens responsables et des croyants sincères. L'Eglise se joint à vous dans vos soucis pour trouver un travail en fonction de vos compétences... Surmontez la tentation du matérialisme et du consumérisme. Soyez fermes dans vos valeurs chrétiennes".

  "Nous apprécions le rôle des moyens de communication écrite et audio-visuelle. Nous vous remercions, vous les journalistes, pour votre collaboration avec l'Eglise" et, "pour le Moyen-Orient, mérite une mention particulière le canal de Télé Lumière-Noursat. Nous espérons qu'il puisse continuer son service d'information et de formation à la foi, son travail pour l'unité chrétienne, la consolidation de la présence chrétienne en Orient, le renforcement du dialogue interreligieux, et la communion entre les orientaux répandus dans tous les continents".

  "Nous vous saluons, bien-aimés fidèles, dans vos différents pays de la diaspora... Nous vous accompagnons de nos prières, vous les enfants de nos Eglises et de nos pays, forcés à émigrer... Regardez l'avenir avec confiance et joie. Restez toujours attachés à vos valeurs spirituelles, à vos traditions culturelles et à votre patrimoine national, afin d'offrir aux pays qui vous ont accueillis le meilleur de vous-mêmes et le meilleur de ce que vous avez. Nous remercions les Eglises des pays de la diaspora qui ont accueilli nos fidèles et qui ne cessent de collaborer avec nous pour leur assurer le service pastoral nécessaire... Nous saluons aussi tous les immigrés, de diverses nationalités, venus dans nos pays pour raison de travail.... Nous demandons à nos Eglises de prêter une attention spéciale à ces frères et sœurs et à leurs difficultés, quelle que soit leur religion, surtout lorsqu'ils sont exposés à des atteintes à leurs droits et à leur dignité... C'est pourquoi nous invitons les gouvernements des pays d'accueil à respecter et à défendre leurs droits".

III. COMMUNION ET TEMOIGNAGE AVEC LES EGLISES ORTHODOXES ET LES COMMUNAUTES EVANGELIQUES

  "Nous sommes sur la même route. Nos défis sont les mêmes et notre avenir est le même. Nous voulons porter ensemble le témoignage comme disciples du Christ. C'est uniquement par notre unité que nous pouvons accomplir la mission que Dieu nous a confiée à tous, malgré la diversité de nos Eglises... Nous saluons et nous encourageons toutes les instances de dialogue œcuménique dans chacun de nos pays".

IV. COOPERATION ET COOPERATION AVEC LES CONCITOYENS JUIFS

  "La même Ecriture Sainte nous unit, l'Ancien Testament, qui est la Parole de Dieu à vous et à nous... Le Concile Vatican II a publié le document Nostra Aetate, concernant le dialogue avec les religions, avec le judaïsme, l'islam et les autres religions... Il y a d'autre part un dialogue continu entre l'Eglise et des représentants du judaïsme. Nous espérons que ce dialogue puisse nous conduire à agir auprès des responsables pour mettre fin au conflit politique qui ne cesse de nous séparer et de perturber la vie de nos pays... Il n'est pas permis de recourir à des positions bibliques et théologiques pour en faire un instrument pour justifier les injustices. Au contraire le recours à la religion doit porter toute personne à voir le visage de Dieu dans l'autre, et le traiter selon les attributs de Dieu et selon ses commandements".

V. COOPERATION ET DIALOGUE AVEC LES CONCITOYENS MUSULMANS

  "Nous sommes unis par la foi en un Dieu unique et par le commandement qui dit de faire le bien et d'évite le mal... Ensemble, nous construirons nos sociétés civiles sur la citoyenneté, la liberté religieuse et la liberté de conscience. Ensemble, nous travaillerons pour promouvoir la justice, la paix, les droits de l'homme et les valeurs de la vie et de la famille. Notre responsabilité est commune dans la construction de nos patries... Il est donc de notre devoir d'éduquer les croyants au dialogue interreligieux, à l'acceptation du pluralisme, au respect et à l'estime réciproques".

VI. PARTICIPATION A LA VIE PUBLIQUE ET APPEL AUX RESPONSABLES POLITIQUES

  "Nous nous adressons à vous au sujet de l'importance de l'égalité entre les citoyens. Les chrétiens sont des citoyens originels et authentiques, loyaux à leurs patries et s'acquittant de tous leurs devoirs nationaux. Il est naturel qu'ils puissent jouir de tous les droits de la citoyenneté, de la liberté de conscience et de culte, de la liberté dans le domaine de l'éducation et de l'enseignement et dans l'usage des moyens de communication... Nous vous demandons de redoubler d'efforts que vous déployez pour établir une paix juste et durable dans toute la région, et pour arrêter la course à l'armement, ce qui mènera à la sécurité et à la prospérité économique, arrêtera l'hémorragie de l'émigration qui vide nos pays de ses forces vives".

VII. APPEL A LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE

  "Les citoyens des pays du Moyen-Orient interpellent la communauté internationale, en particulier l'ONU, pour qu'elle travaille sincèrement à une solution de paix juste et définitive dans la région, et cela par l'application des résolutions du Conseil de sécurité et la prise des mesures juridiques nécessaires pour mettre fin à l'occupation des différents territoires arabes. Le peuple palestinien pourra ainsi avoir une patrie indépendante et souveraine et y vivre dans la dignité et la stabilité. L'Etat d'Israël pourra jouir de la paix et de la sécurité au-dedans des frontières internationalement reconnues. La ville sainte de Jérusalem pourra obtenir le statut juste qui respectera son caractère particulier, sa sainteté et son patrimoine religieux, pour chacune des trois religions juive, chrétienne et musulmane. Nous espérons que la solution des deux états devienne une réalité et ne reste pas un simple rêve. L'Irak pourra mettre fin aux conséquences de la guerre meurtrière et rétablir la sécurité qui protègera tous ses citoyens avec toutes leurs composantes sociales, religieuses et nationales. Le Liban pourra jouir de sa souveraineté sur tout son territoire, fortifier son unité nationale et continuer sa vocation à être le modèle de la convivialité entre chrétiens et musulmans, par le dialogue des cultures et des religions et la promotion des libertés publiques. Nous condamnons la violence et le terrorisme d'où qu'ils viennent et tout extrémisme religieux. Nous condamnons toute forme de racisme, l'antisémitisme, l'antichristianisme et l'islamophobie, et nous appelons les religions à assumer leurs responsabilités dans la promotion du dialogue des cultures et des civilisations dans notre région et dans le monde entier".

CONCLUSION. CONTINUER A TEMOIGNER

  "En conclusion, Frères et Sœurs, nous vous disons avec l'apôtre Jean dans sa première épître... La vie divine qui s'est manifestée aux apôtres il y a deux mille ans dans la personne de Notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ, de laquelle l'Eglise a vécu et à laquelle elle a témoigné au cours de son histoire, demeurera toujours la vie de nos Eglises au Moyen-Orient et l'objet de notre témoignage... Soutenus par la promesse du Seigneur d'être avec nous pour toujours et jusqu'à la fin du monde, nous poursuivrons ensemble notre chemin dans l'espérance... Nous confessons que nous n'avons pas fait, jusqu'à maintenant, tout notre possible pour mieux vivre la communion entre nos communautés. Nous n'avons pas suffisamment fait pour vous confirmer dans la foi et vous donner la nourriture spirituelle dont vous avez besoin dans vos difficultés. Le Seigneur nous invite à une conversion personnelle et collective. Aujourd'hui, nous retournons à vous pleins d'espoir, de force et de détermination, portant avec nous le message du Synode et ses recommandations, afin de les étudier ensemble et de les appliquer dans nos Eglises, chacun selon son état. Nous espérons aussi que ce nouvel effort soit œcuménique".
SE/                                                   VIS 20101025 (1930)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Copyright © VIS - Vatican Information Service