Home - VIS Vatican - Réception du VIS - Contactez-nous - Calendrier VIS

Le Vatican Information Service (VIS) est un service d'information de la Salle-de-Presse du Saint-Siège. Il propose des informations sur le Magistère et l'activité pastorale du Saint-Père et de la Curie Romaine... []

dernières 5 nouvelles

VISnews  Twitter Go to YouTube

lundi 3 décembre 2012

L'HOMME CONSIDERE COMME CAPITAL HUMAIN

Cite du Vatican, 3 décembre 2012 (VIS). Le Pape a reçu ce matin les participants à l'Assemblée plénière du Conseil pontifical Iustitia et Pax, devant lesquels il a rappelé que "l'homme d'aujourd'hui est généralement considéré au simple plan biologique, comme capital humain, comme ressource et élément d'un mécanisme productif et économique qui le domine. Si on continue à proclamer la dignité de la personne, des idéologies nouvelles, hédonistes et égoïstes, comme les droits sexuels reproductifs ou un capitalisme financier déréglé, conditionnant la politique et détruisant l'économie réelle, contribuent à considérer le travailleur et son travail comme des biens mineurs. Ceci mine les fondements naturels de la société, et la famille en particulier. Or l'être humain, qui transcende les autres êtres et biens terrestres, jouit du primat qui en fait le responsable de lui même et de la création. Pour le christianisme le travail est un bien indispensable à l'homme, pour sa constitution personnelle et sociale, la formation d'une famille, l'apport au bien commun et à la paix. C'est pourquoi l'accès à l'emploi est pour tous prioritaire, y compris en temps de récession".

"Un humanisme nouveau et une relance du projet culturel peuvent dériver d'une nouvelle évangélisation du domaine social, afin de détrôner les nouvelles idoles, l'individualisme, le consumérisme, la technocratie, au profit de la fraternité et de la gratuité, de l'amour solidaire. Jésus a résumé et accomplis les anciens préceptes en un commandement nouveau, celui de nous aimer les uns les autres comme il nous a aimé. Là réside le secret d'une vie sociale accomplie et paisible, le renouveau de la vie politique et de toutes institutions. Jean XXIII a motivé l'engagement à bâtir la communauté mondiale dotée d'autorité sur le principe de l'amour pour le bien commun de la famille humaine... Si l'Eglise n'a pas fonction de suggérer juridiquement ou politiquement la configuration de tel ou tel ordonnancement international, elle offre aux responsables des principes de réflexion, des critères de jugement et des orientations pratiques pouvant aider à la cohésion anthropologique et éthique... Sans imaginer un super pouvoir dans les mains de quelques uns, dominant tous les peuples et exploitant les plus faibles, il est besoin d'une autorité comprise avant tout comme force morale, capable d'influencer selon la raison".

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Copyright © VIS - Vatican Information Service