Home - VIS Vatican - Réception du VIS - Contactez-nous - Calendrier VIS

Le Vatican Information Service (VIS) est un service d'information de la Salle-de-Presse du Saint-Siège. Il propose des informations sur le Magistère et l'activité pastorale du Saint-Père et de la Curie Romaine... []

dernières 5 nouvelles

VISnews  Twitter Go to YouTube

mardi 19 novembre 2013

AU SERVICE DE LA PERSONNE AGEE MALADE

Ci du Vatican, 19 novembre 2013 (VIS). Ce matin, près la Salle de Presse, Mgr.Zygmunt Zimowski, Président du Conseil pontifical pour la pastorale de la santé, assisté de Mgr.Jean-Marie Mupendawatu, Secrétaire, du P.Augusto Chendi, MI, Sous Secrétaire, de Mme Gabriella Salvini Porro, Présidente de la Fédération Alzheimer Italie, et de M.Gabriele Carbone, Directeur de l'Unité Alzheimer de l'Hôpital de Guidonia, a présenté la XXVIII Conférence internationale du dicastère, consacrée à l'Eglise au service de la personne âgée malade (traitement des pathologies neuro-dégénératives) qui se déroulera du 21 au 23 novembre. Il s'agit, a dit Mgr.Zimowski, d'approfondir l'échange des connaissance et des expériences, mais aussi "la réflexion et la prière destinées à améliorer l'assistance médicale et le service pastoral des patients". La conférence s'ouvrira le 21 par une messe en la Basilique vaticane et sera clôturée par l'audience du Pape du 23, à la veille de la clôture de l'Année de la foi. Elle accueillera 700 chercheurs, médecins, volontaires et ecclésiastiques au service du troisième âge, représentant 57 pays. "L'Eglise est au service de la personne âgée malade, et en l'occurrence de qui est frappé par les maladies dégénératives. Ce thème a été choisi en fonction de son importance et de l'accroissement du phénomène. Comme l'a répété le Pape François, ce service pastoral aide à rendre la société plus solidaire et plus compacte, en faisant en sorte que ses éléments les plus faibles soient à plein titre insérés et respectés... Les diverses formes de la démence sénile, la maladie d'Alzheimer dans plus de la moitié des cas, frappent 35 millions de personnes, avec un accroissement annuel de 7, 7 millions. On estime qu'en 2030 les patients dépasseront les 65 millions. Or l'impact de ces maladies dépasse celui vécu par les malades pour peser sur les famille et la société nationale toute entière". Si dans de nombreux pays les institutions publiques font face, il est nécessaire que les familles et les paroisses se mobilisent aussi, qu'entrent en jeu des associations et des ONG pour faire la différence. "Beaucoup reste à faire, et comme on l'a redit lors de la dernière Journée mondiale de la personne âgée, les anciens ne doivent pas être écartés, pas plus de la société ecclésiale que de la société civile... Or notre pastorale n'est pas toujours préparée à cette tâche. Il faut pouvoir offrir des moyens à ces personnes de s'occuper intelligemment, voir de les rendre utiles. Certes l'évangélisation est une autre chose, et l'évangélisation du troisième âge signifie" récupérer et valoriser les acquis spirituels en activant "la solidarité inter-générations, de manière à ce que l'Eglise soit une véritable famille... Lorsque la vie est fragilisée, elle ne doit pas pour autant se déprécier et perdre sa dignité. Chacun est voulu et aimé de Dieu, chacun est important et nécessaire". Les travaux de cette nouvelle conférence se déclineront en: Le soins apportés aux personnes affectées de maladies neuro-dégénératives, Epidémiologie et politique sanitaire, Recherche et thérapies, Les patients et les lieux de soins, Prévention et avancées technologiques, Perspectives théologiques et pastorales, L'action de l'Eglise".

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Copyright © VIS - Vatican Information Service