Home - VIS Vatican - Réception du VIS - Contactez-nous - Calendrier VIS

Le Vatican Information Service (VIS) est un service d'information de la Salle-de-Presse du Saint-Siège. Il propose des informations sur le Magistère et l'activité pastorale du Saint-Père et de la Curie Romaine... []

dernières 5 nouvelles

VISnews  Twitter Go to YouTube

vendredi 21 février 2014

LE PAPE ET LES CARDINAUX DEBATTENT

Cité du Vatican, 21 février 2014 (VIS). Comme les jours précédents, le Directeur de la Salle de Presse a exposé ce midi aux journalistes l'évolution des débats au sein du consistoire extraordinaire. L'assemblée a d'abord félicité le Cardinal Silvano Piovanelli, qui fête ses 90 ans et a concélébré ce matin avec le Saint-Père. En ouverture des travaux, le Pape et les Cardinaux ont tenu à prier pour tous les chrétiens victimes de par le monde de l'intolérance ou de persécutions. Ensemble, ils veulent que les personnes souffrant à cause de l'Evangile sachent que l'Eglise prie à leur attention et les encourage à demeurer forts dans la foi et à pardonner leurs persécuteurs à l'imitation du Seigneur. La pensée du Pape et des Cardinaux s'est également portée vers les pays lacérés par des conflits internes ou des tensions qui menacent la concorde sociale, tels le Sud Soudan ou le Nigeria, soumis à des attentats qui font de nombreuses victimes dans une indifférence croissante. La situation ukrainienne étant particulièrement dramatique, ils espèrent une rapide cessation des violences et le rétablissement de la paix civile. Même chose pour le conflit syrien qui se perpétue et semble ne pas s'acheminer vers une conclusion rapide, tout comme celui qui déchire la Centrafrique et prend de l'ampleur. L'intervention de la communauté internationale est toujours plus nécessaire en faveur de la réconciliation interne, du retour de la sécurité et du droit, de l'accès à l'aide humanitaire. Malheureusement nombre de ces conflits sont décrits comme de nature religieuse, comme opposants chrétiens et musulmans, alors qu'il s'agit en réalité de situations aux origines ethniques, économiques et politiques. Condamnant toute violence perpétrée au nom de la religion, l'Eglise catholique entend poursuivre son engagement en faveur de la paix et de la réconciliation, par le dialogue inter-religieux et les oeuvres caritatives en faveur de qui souffre de par le monde.

Après avoir lu cette déclaration des membres du consistoire, le P.Lombardi a signalé que le Pape avait choisi les trois présidents du prochain Synode consacré à la famille. Il s'agit du Cardinal Vingt-Trois, Archevêque de Paris, du Cardinal Tagle, Archevêque de Manille, et au Cardinal Assis, comme représentant de trois continents. Entre hier après-midi et ce matin, 43 Cardinaux ont pris la parole, mais beaucoup étant encore inscrits il y aura des communications écrites qui seront jointes aux actes pour le synode. Parmi les sujets abordés: La nature de la famille selon l'anthropologie chrétienne, et sa remise en valeur dans un contexte socio-culturel sécularisé où d'autres modèles sont proposés avec une conception différente de la sexualité et de la personne même. Face à ces positions, l'approche chrétienne se trouve souvent en difficulté. Le Directeur de la Salle de Presse a tenu à préciser que les débats ont été caractérisés par le réalisme dans la constatation de la difficulté où se trouvent les chrétiens dans un climat culturel largement contraire. La théologie du corps de Jean-Paul II a été souvent citée, ainsi que son encyclique Familiaris Consortio et le Catéchisme de l'Eglise. La pastorale de la famille a été évoqués sous ses divers aspects et notamment celui de la préparation au mariage et de la spiritualité conjugale et familiale. Quant aux divorcés remariés, il a été question des aspects canoniques et des procédures de nullité qu'il faut améliorer et simplifier. Leur accession aux sacrements posent des problèmes qui nécessitent bien des approfondissements. Ainsi aucune décision ni proposition n'a été édictée. Les Cardinaux, qui ont parlé librement et sans tension, désirent qu'on parvienne à un discernement qui permettent de conjuguer au mieux la fidélité au message du Christ et à la miséricorde divine avec les cas concrets. Ils espèrent donc une orientation unitaire et ont pensé proposer un exposé introductif au synode qui devra explorer très largement la question afin de dégager une réponse pastorale rénovée à une question aussi sensible. Il a également été question de l'émigration ou de l'ignorance religieuse en rapport avec la famille.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Copyright © VIS - Vatican Information Service